logoIAP
drapeau

logo

INAUGURATION DE L'EXPOSITION « ¡ECLIPSES SOLARES EN ARGENTINA! »
À BUENOS AIRES

Planétarium de Buenos AiresLe Planétarium de Buenos Aires et sa façade circulaire vitrée sur laquelle des films d'éclipses réalisés par l'IAP sont projetés.

À l'occasion des deux éclipses totales de Soleil observables en Argentine et au Chili en 2019 et 2020, l'Institut d'astrophysique de Paris a contribué à réaliser une exposition consacrée à ces phénomènes. Elle est inaugurée le 12 mai 2019 au Planétarium de Buenos Aires, puis destinée à circuler à travers l'Argentine jusqu'en 2020.

Une éclipse totale de Soleil est l’un des phénomènes naturels les plus spectaculaires auxquels il soit possible d’assister. Au moment où la Lune passe devant le Soleil et recouvre précisément le disque solaire, la lumière de notre étoile est masquée et la nuit tombe brusquement pour quelques minutes, en pleine journée. Il est alors possible d'observer la couronne solaire et d’apercevoir quelques étoiles et planètes. Alors qu'une éclipse totale de Soleil est un évènement rare à un endroit donné sur la Terre, deux évènements seront observables depuis l’Argentine et le Chili, successivement le 2 juillet 2019 et le 14 décembre 2020. Ces deux éclipses sud-américaines seront de grands évènements astronomiques et populaires, accessibles à des millions de personnes.

À cette occasion, une exposition intitulée « ¡Eclipses solares en Argentina! » présente au public des images d'éclipses et transmet des informations pour comprendre et observer ces phénomènes. L'exposition fut réalisée par l’Institut d’astrophysique de Paris (IAP), l’Institut Français d’Argentine, l’Instituto de Astronomía y Física del Espacio et la Délégation générale de l’Alliance Française en Argentine, avec l’aide de l’Ambassade de France en Argentine et de l’Observatoire de Paris. L'exposition est inaugurée le 12 mai 2019 au Planétarium de Buenos Aires, où sont également diffusés des films d'éclipses réalisés par l'IAP. L'exposition sera ensuite présentée dans divers lieux en Argentine jusqu'en 2020.

Visiteurs de l'exposition au Planétarium de Buenos Aires

Depuis sa création, l'IAP a mené de nombreuses missions d'observations d'éclipses à travers le monde, ainsi que des actions de vulgarisation. L'exposition « ¡Eclipses solares en Argentina! » s'inscrit dans cette histoire, en évoquant notamment les observations des éclipses de 1945 en Suède, de 1973 à bord de l'avion supersonique « Concorde », ou de 2017 en Angola. Le contenu de l'exposition a été conçu par des membres de l'Institut d'astrophysique de Paris et leurs collègues argentins de l'Instituto de Astronomía y Física del Espacio. Ces équipes mènent en commun des projets de recherche liés aux exoplanètes dans le cadre d'une collaboration appuyée par le CNRS.

Visiteurs de l'exposition au Planétarium de Buenos Aires

Visiteurs de l'exposition au Planétarium de Buenos AiresVisiteurs et panneaux de l'exposition au Planétarium de Buenos Aires.
© Guillaume Hébrard / IAP-CNRS-Sorbonne Université

Contact

Guillaume Hébrard : hebrard [à] iap [point] fr

Liens

puce Le site web de l'exposition (en espagnol)

puce Le film « Un moment d'obscurité »

puce Le film « Our own private eclipse » (en anglais)

puce Une conférence IAP sur les éclipses

puce L'éclipse annulaire de soleil du 26 février 2017 en Angola

puce L'éclipse partielle de soleil du 20 mars 2015 en France

puce L'éclipse totale de soleil du 29 mars 2006 en Égypte

puce L'éclipse totale de soleil du 4 décembre 2002 en Angola

puce L'éclipse totale de soleil du 21 juin 2001 en Angola

puce L'éclipse totale de soleil du 11 août 1999 en Iran

Écriture web : Valérie de Lapparent
Mise en page : Jean Mouette

Mai 2019

Institut d'Astrophysique de Paris - 98 bis boulevard Arago - 75014 Paris