Résumé / Abstract Seminaire_GReCO
SÉMINAIRE DU GRECO

"Étude numérique d''oscillons en théorie des champs"

Philippe Grandclément
Lab. Univers et Théories (LUTH), Obs. Paris-Meudon-Nancay (Meudon, France)

On appelle oscillons, des solutions dépendant du temps, en théories de champs dont la durée de vie est longue voire infinie. La plupart des systèmes peuvent rayonner et ne vivent généralement qu''un temps fini. Toutefois, des phénomènes de résonances peuvent se produire et amener à l''existence d''oscillons. Un cas bien connu est celui du breather en théorie de Sine-Gordon dont la durée de vie est infinie.
Plus récemment, des phénomènes de résonance ont été observés, numériquement, en particulier dans des théories de type Klein-Gordon. Si leur existence semble acquise, les études numériques précédentes restent relativement floues quand aux propriétés précises de tels oscillons (fréquences d''oscillation, temps de vie ...). Nous avons repris l''étude de ces solutions en adaptant les techniques numériques originellement développées pour la Relativité Numérique. Ces méthodes sont basées sur l''utilisation de méthodes spectrales en coordonnées sphériques. Après avoir donné le principe de ces méthodes et montré comment elles ont été adaptées pour être applicables aux problèmes de théorie des champs, je présenterai les propriétés précises des oscillons dans des modèles de Klein-Gordon.

jeudi 14 avril 2005 - 11:00
Salle des séminaires Évry Schatzman,
Institut d'Astrophysique de Paris

Page web du séminaire / Seminar's webpage