Résumé / Abstract Seminaire_GReCO
SÉMINAIRE DU GRECO

"Des sources d''onde gravitationnelle à l''analyse des données de LISA : LISACode"

A. Petiteau
Laboratoire AstroParticule et Comologie, Université Paris Diderot (Paris, France)

Les ondes gravitationnelles prédites par Einstein au XXième siècle, n''ont jamais été observées directement mais le développement d''une nouvelle génération de détecteurs terrestres, ainsi que le projet spatial LISA, rend leur détection de plus en plus probable. C''est pourquoi elles suscitent un intérêt grandissant car elles constituent un nouveau vecteur d''information sur les objets compacts et l''univers lointain. En effet, ces ondes sont produites par des binaires d''étoiles à neutron, de trous noirs, de trous noirs super-massifs... situés parfois à plusieurs Gigaparsecs. L''objectif de LISA est d''étudier ces phénomènes extrêmes avec trois satellites en chute libre communiquant entre eux par faisceaux laser. Cet instrument à la fois simple dans le principe mais complexe dans l''application nécessite un recours aux technologies de pointe. D''autre part l''analyse des données reste un défi important. C''est pourquoi nous avons développé au sein de LISAFrance, un simulateur, LISACode, qui modélise les ondes et produit un flux réaliste de données.
Gravitational waves, predicted by Einstein at the beginning of the XX century, have never been observed. However, the development of a new generation of ground-based detectors, as well as the space project LISA, increases the probability of their detection in the next decade. The scientific community is therefore eagerly waiting for the coming observations as they will provide a new tool for investigating compact objects. and the distant Universe. GW are produced by neutron stars, black holes, super-massive black holes binaries possibly located at many Gigaparsecs. The LISA experiment aims at studying these extreme events with three spacecrafts in free fall which interact with each other through laser beams. The LISA detector, both simple in principle but complex in its realisation, takes advantage of high-tech developments. However data analysis remains an important challenge. To this end, LISAFrance develops a simulator, LISACode, which, using different gravitational wave modelling, models the data that will be received from LISA.

lundi 18 septembre 2006 - 11:00
Salle des séminaires Évry Schatzman,
Institut d'Astrophysique de Paris

Page web du séminaire / Seminar's webpage