Résumé / Abstract Seminaire_GReCO
SÉMINAIRE DU GRECO

"Poincaré et la relativité : la logique du Mémoire de 1905"

C. Bracco

Après avoir mis en évidence le caractère actif des transformations de Lorentz utilisées par Poincaré dans La dynamique de l''électron de 1905 (Mémoire de Palerme), nous présentons une étude systématique du rôle de l''action et de son invariance dans la logique du Mémoire. Cette analyse conduit à porter un regard nouveau sur le Mémoire et sur la contribution de Poincaré mathématicien à la mécanique relativiste. Après avoir discuté l''origine de l''action électromagnétique du Mémoire, nous analysons comment l''invariance de l''action (électromagnétique ou non), est associée par Poincaré à la dépendance en vitesse du lagrangien d''un électron étendu, pourvu qu''il soit stable et décrit par ses seules variables de position. Avec la condition de groupe l=1 (dont nous discutons aussi l''origine), cette invariance assure le caractère relativiste de l''équation de la dynamique de Lorentz indépendamment des modèles d''électron, dès lors réduits au rôle d''exemple (ou de contre-exemples). L''action est l''outil utilisé par Poincaré pour transférer à la mécanique la symétrie qu''il vient de découvrir en électromagnétisme et obtenir (avant Planck) l''expression du lagrangien relativiste. La pression de Poincaré, qui assure de manière covariante la stabilité de l''électron et son confinement, fait figure de précurseur du modèle de bags des quarks. L''absence dans le Mémoire de l''équivalence générale masse-énergie sera discutée.

lundi 26 janvier 2009 - 11:00
Salle des séminaires Évry Schatzman,
Institut d'Astrophysique de Paris

Page web du séminaire / Seminar's webpage