Résumé / Abstract Seminaire_IAP
« Découverte d'une planète de 5.5 {+5.5/-2.2} masses terrestres en orbite autour d'une naine M par microlentille gravitationnelle »

Jean-Philippe Beaulieu

Autour des naines M, les étoiles les plus abondantes de notre galaxie, les modèles de formation des systèmes planétaires par accrétion de coeur favorisent la formation des planètes de masse Terre-Neptune, sur des orbites de 1 à 10 UA. À ce jour, plus de 170 exoplanètes ont été détectées, principalement par la méthode des vitesses radiales, couvrant une large gamme de masses et de séparations orbitales. Les résultats de la méthode des vitesses radiales et des microlentilles suggèrent une faible abondance de planètes géantes gazeuses autour des naines M. De plus, les planètes de la masse de Neptune ont seulement été détectées à des séparations inférieures à 0.15 UA. Après avoir présenté la méthode de recherche de planète par effet de microlentille gravitationnelle, je présenterai la récente découverte d'une planète de 5.5 (+5.5/-2.2) MTerre, en orbite à 2.6 (+1.5/-0.6) UA autour d'une naine M de 0.22 (+0.21/-0.11) MSoleil (Beaulieu et al., Nature, 26 janvier 2006). Cette détection suggère que les petites planètes froides de ce type sont plus fréquentes que les géantes gazeuses.
vendredi 27 janvier 2006 - 11:00
Salle des séminaires Évry Schatzman, Institut d'Astrophysique de Paris
Page web du séminaire / Seminar's webpage